Tripadvisor

Découvrez ce qu'en pensent nos visiteurs !

Réouverture des Jardins le 31 mars 2019 !

Billetterie

Les Jardins, site de relâcher de hérissons

Espèce sauvage protégée en voie de disparition, les hérissons méritent toute notre attention !

Les hérissons, une espèce sauvage protégée en voie de disparition

Grands amateurs d’insectes, de limaces et d’escargots, ces petits mammifères sont indispensables à l’écosystème et alliés naturels des jardiniers dans la lutte contre les prédateurs de nos potagers.
À l’heure actuelle, bien que l’espèce Erinaceus europaeus soit protégée sur le territoire depuis 1981, sa raréfaction en France ne semble alerter personne. Nous savons toutefois qu’outre-Manche, où le hérisson jouit d’un statut d’espèce menacée, les chiffres sont alarmants. Les populations de hérissons étaient estimées à 1,55 million d’individus en 1995 contre 36,5 millions dans les années 1950 !
Et le déclin se poursuit… Selon plusieurs études britanniques, en moins de vingt ans, elles ont perdu 30 % de leurs effectifs dans les zones urbaines et jusqu’à 75 % dans les campagnes. Il n’y a malheureusement aucune raison pour que la situation en France soit meilleure…
Tout le monde sait reconnaître un hérisson : petite boule de piques qui ressemble à une énorme châtaigne…
Ne serait-ce pas sympathique de croiser sa route plus souvent en journée ? Pourtant si cela arrive, c’est que l’animal est en souffrance, il devient alors urgent de lui venir en aide : le réchauffer, le mettre à l’ombre, à l’abri des mouches et ensuite de lui donner des croquettes pour chat et de l’eau (surtout pas de lait, ni de pain, qui peuvent être mortels). Si vous trouvez des bébés (moins grands qu’une main) ou un animal blessé mieux vaut aller au plus vite chez le vétérinaire ou contacter l’association Boules épiques

Boules Épiques, une association pour aider les hérissons en détresse

Créée en 2017 et située à Janzé, cette association a pour mission de sauvegarder la population de hérissons en Bretagne mais aussi et surtout d’informer pour faire évoluer nos pratiques de jardinage avec quelques gestes simples qui éviteront les accidents dont sont victimes les hérissons de nos jardins. Depuis sa création, elle a déjà permis de recueillir, remettre sur pattes et relâcher plus d’une centaine de hérissons !
En Bretagne, il existe peu de lieux pouvant prendre en charge les hérissons.
En effet pour devenir refuge, il faut obtenir un certificat de capacité, sans quoi il est interdit de les garder en captivité. Les refuges existants sont rapidement saturés par la demande et les sites de relâcher manquent cruellement pour assurer une liberté en toute sécurité aux hérissons… Boules épiques oeuvre à la mise en place de ces sites de relâcher en tant qu’association référente et en accord de la préfecture.

À quoi servent les sites de relâcher ?

Après avoir bénéficié de soins auprès d’un bénévole attentionné ou d’un vétérinaire compétent, les hérissons ayant atteint le poids idéal (500g pour les bébés, 700g pour les adultes en été, compter 300g de plus dès l’automne car un hérisson de moins de 700g ne survivra pas à l’hiver) sont prêts pour le retour à la vie sauvage. Ils ont alors besoin d’un espace clos à l’extérieur pour se désimprégner de l’homme et retrouver les bons réflexes de hérisson : Manger la nuit, se trouver une cachette pour dormir la journée… Au bout de 15 jours, la porte s’ouvre et c’est la liberté ! Idéalement, les parcs de relâcher sont installés dans un espace vaste qui procure aux hérissons tout ce dont ils ont besoin : des proies à manger, des points d’eau, des buissons ou autres tas de bois pour se protéger durant la journée, des feuilles pour se fabriquer un nid, etc.

Un geste en lien avec les valeurs durables des Jardins de Brocéliande
Parce que la vocation des Jardins de Brocéliande (110 000 visiteurs par an, dont de nombreux scolaires) est la sensibilisation à la préservation de l’environnement et la biodiversité, il nous a semblé tout naturel de nous positionner. « Il y’a sûrement déjà beaucoup de hérissons ici, c’est un terrain idéal pour eux », a déclaré Nathalie Pyré, présidente de l’association Boules épiques. Les hérissons sont des as du camouflage la journée, vous passez peut-être juste à côté sans les voir… Leur terrain de chasse est très grand (jusqu’ 2km), ils se disperseront et installeront leur nid où bon leur semblent. Et c’est sûr, dans les Jardins, on s’y sent bien ! Dans un esprit durable, nos gestes quotidiens respectent les espaces naturels (tonte différenciée, zéro phyto, labellisation Bio des vergers…). Nos équipes sont vigilantes pendant la taille et le désherbage pour préserver toutes les petites bêtes qui y vivent. Au fil de la balade, nous invitons au respect de l’environnement en préservant des zones naturelles, à la découverte de la biodiversité en faisant cohabiter plantes et animaux dans nos espaces paysagers. Une véritable démarche durable !

« À ceux qui s’inquiètent pour leurs pieds sur le parcours pieds nus, rassurez-vous les hérissons sont nocturnes, ils gambaderont sur le parcours certainement de nuit !! »

Herisson blessé
relache des hérissons
hérisson mignon